Loi travail

Le Pressoir (Montpellier)

Damien Camelio à nouveau enfermé !

Damien Camelio, qui avait déjà été emprisonné entre 2014 et 2015 pour des actions incendiaires, a été arrêté dans le courant du mois de décembre. Il est actuellement en détention préventive à la prison de Fleury. Il a été perquisitionné, la police a trouvé du matériel de propagande anarchiste. Il est arrêté en lien avec le mouvement contre la Loi Travail et en particulier avec les évenements du 14 avril 2016.

Le Pressoir (Montpellier)

Procès du mouvement social à Montpellier

Compte-rendu d'un rassemblement de soutien au procès de Ninon, Soline et Loïck, puis d'une audience menée par Morgane Le Donche, une juge au service de la police.

Mise à jour du 14 décembre : La juge a tranché hier matin. Soline et Loick prennent 6 mois avec sursis et 1200 € d'amende. Ninon en a pour 1 an avec sursis ! Soutien inconditionnel avec les inculpé.es et prisonnier.es du mouvement et de la guerre sociale.

Le Pressoir (Montpellier)

Tout le monde déteste la justice

Le même jour, mardi 6 décembre, 3 procès ont lieu. Venez soutenir les camarades, attaqué.es par la justice dans le cadre du mouvement social ou contre la criminalisation de groupes politiques. Les précisions sur chacune des actions judiciaires sont rapportées dans cet article.

  • Soline, Ninon et Loïck passent en procès au TGI de Montpellier. Rendez-vous 8h30, place Pierre Flote, à Plan Cabane.
  • Saadia et Husein, procès en appel, 1 rue Foche. Rassemblement à 13h30.
  • Par contre, c'est l'Université Paul Valéry qui est assignée pour sélection illégale en première année de licence. Rassemblement à 10h, devant le Tribunal Administratif de Montpellier, 6 rue Pitot (tram Peyrou - Arc de Triomphe, l.4).

Et si tout le monde détestait la justice ?

Le Pressoir (Montpellier)

[Montpellier] Communiqué suite à l’arrestation d’un de nos camarades ce jeudi 17 novembre 2016

Aujourd'hui [jeudi 17 novembre 2016] la police l'a interpellé en pleine rue vers 17h en centre-ville : sans aucun motif, plusieurs flics en uniforme lui ont demandés de les suivre et l'ont emmené au commissariat où il a été mis en garde à vue.

Soyons nombreux-ses pour soutenir Jules à 19h30 à l'arrêt de tram Voltaire (ligne 3) le vendredi 18 novembre 2016.

Dans cet article nous relayerons les informations mises à jour.
Mise à jours du 20 nov. à 12h25 : jules est sorti de GAV samedi 19 dans l'après-midi, ici vous pouvez lire son témoignage.
Le Pressoir (Montpellier)

Contribution du groupe - Un Autre Futur - sur le mouvement social contre la loi El Khomri

Le texte suivant, en grande partie rédigé cet été 2016, est un point d'étape du mouvement social qui met en particulier l'accent sur ses singularités et sur les nouvelles formes de mobilisation qui ont émergé. Loin d'être une analyse exhaustive de la mobilisation, il rapporte ainsi les éléments qui nous semblaient les plus importants à considérer, concernant notamment les nouveaux espaces d'organisation, les actions menées, les revendications, et les liens qui se sont établis entre les différent-e-s acteurs-actrices de la lutte. Lu sur le site de la CGA Montpellier

Le Pressoir (Montpellier)

Alès - Contre la loi travail et son monde : solidarité face à la repression !

Alès - vendredi 30/09 - 14 h - Rassemblement devant le tribunal d'Alès (Place Henri Barbusse). En soutien à 2 manifestants interpellés lors des manifs contre la loi Travail à Alès.
Le 30 septembre, deux camarades passeront en procès. L'un est accusé... d'avoir jeté des pétards lors de la manifestation du 23 juin ! Il subit, depuis, une interdiction de séjours sur Alès. L'autre est accusé de jet de projectile sur les forces de l'ordre lors de la manif du 15 septembre, alors qu'il apparaissait évident que la police attendait n'importe quel prétexte pour interpeller le premier venu et par là musleler la mobilisation dans son ensemble.

Le Pressoir (Montpellier)

Alès : pas de résignation. Abrogation de la loi travail ! Lutte contre le capital !

Texte distribué lors de la manif du 15 septembre 2016 à Alès.

Après plusieurs mois de lutte, le 15 septembre apparaît comme un moment charnière dans le prolongement du mouvement social contre la loi travail. Pour plusieurs personnes participant à l'Assemblée de lutte d'Alès il semblait important de prendre le temps de la réflexion et de partager celle-ci afin d'engager un débat sur les perspectives d'un tel mouvement. Ce texte se veut donc une base de discussion.