Le Pressoir (Montpellier)

Montpellier : pour Théo & toutes les victimes de la police

Dans l'après-midi du 2 février, Théo est violé et passé à tabac par la police d'Aulnay. Suite à ça, une déchirure de 10cm lui a été diagnostiquée, il a dû être opéré et porte maintenant une « poche » gastrique. L'IGPN (la police des polices) dénie la qualification de viol et parle d'une introduction accidentelle, alors que c'est en soi impossible. C'est toute l'institution policière qui est mouillée dans cette affaire, ainsi que la justice qui préfère condamner rapidement des « jeunes » qui se sont révoltés tout en laissant les policiers auteurs des faits en liberté.

Retrouvons-nous nombreux et nombreuses pour montrer notre solidarité avec les habitant-es des quartiers populaires et avec Théo, contre la hagra, samedi 18 février à 14h, arrêt de tram Sait-Paul, quartier de la Paillade.

Le Pressoir (Montpellier)

Planning de la semaine au barricade

Planning du local associatif autogéré le Barricade, 14 rue Aristide Ollivier, à Montpellier, pour la semaine du 13 février.

Vous pouvez participer aux cours de français langue étrangère, cours d'alphabétisation, cours d'arabe, débat contre Soral, Zemmour, Chouard et les autres, atelier d'échecs et d'autres activités.

Le Pressoir (Montpellier)

Vous avez dit journalisme indépendant ?

Montpelliéraines et montpelliérains impliqué-es dans la vie commune de notre ville, nous avons l'habitude de lire les journaux locaux et nous regardons attentivement ce que les médias disent des affaires courantes. Il est toujours bon de s'intéresser au traitement de l'information, puisque le pouvoir médiatique est si important aujourd'hui pour façonner l'actualité et le débat public dans notre société. Qu'est-ce que c'est le site Lengadoc info ?

Le Pressoir (Montpellier)

2008-2016 : dévoilements réels et voilements spectaculaires du capitalisme en crise

Analyse critique, appuyée sur Lukàcs, Debord et Marx, de la crise qui touche le capitalisme depuis 2008. Critique des "critiques" tronquées d'un capitalisme simplement "financier", qui viseront la restauration fantasmée d'un "capitalisme à visage humain", et qui tendent à devenir antisémites, dans le pire des cas. Tentative de déterminer le sens profond des luttes révolutionnaires dans un tel contexte de crise.

Le Pressoir (Montpellier)

Sur la fermeture du Caomie de Monoblet

Le centre d'accueil et d'orientation qui accueillait de jeunes mineurs en provenance de Calais dans la commune de Monoblet dans les Cévennes vient de fermer officiellement ses portes au 31 janvier. Les jeunes afghans qui y résidaient sont en train d'être transférés à la hâte un peu partout sur le territoire.

Voici un article posant quelques questionnements, critiques et perspectives sur cette situation.