Le Pressoir (Montpellier)

Refus d’inscriptions à l’université Paul Valéry : le président Patrick Gilli refuse la négociation et propose davantage de sélection

Plusieurs milliers d'étudiants ont été refusés par l'université Paul Valéry – Montpellier 3 pour la rentrée de septembre 2017. Les élus étudiants du Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), et du Comité Etudiant Indépendant (CEI), ont rencontré le 21 juillet Patrick Gilli, le président de l'université, à propos des milliers d'étudiants « sans fac » que sa politique de sélection laisse sur le carreau.

Nous partageons ci-dessous le communiqué commun du SCUM et du CEI, à propos de ce rendez-vous, et des suites à y donner.

Le Pressoir (Montpellier)

[Rennes] Il était une fois dans l’ouest

Récit & analyse du procès du chef de la BAC rennaise. Jeudi 20 juillet au soir comparaissait sur le banc des accusés le n°1 de la Brigade Anti-Criminalité rennaise, le Major Philippe Jouan.
À la suite d'une enquête préliminaire menée pour des faits ayant eu lieu le 7 mai dernier, le tribunal correctionnel a été saisi par le procureur de la République pour les charges de violences PAR agent dépositaire de l'autorité publique, faux en écriture publique et dénonciation calomnieuse.

Le Pressoir (Montpellier)

Collectif des antifascistes des Hauts-Cantons

Un nouveau collectif des antifascistes : présentation, bulletin, articles, contact.

Hauts cantons de l'Hérault : les Hauts cantons sont une partie du département de l'Hérault constituant l'arrière-pays montpelliérain et biterrois. Cette région est caractérisée par un paysage de moyenne montagne incluant notamment les massifs Caroux-Espinouse, l'Escandorgue, la Séranne et le sud du Larzac.

Bien que n'étant pas une appellation officielle, l'expression « Hauts cantons » est très utilisée dans le langage courant local. Lu ici

Le Pressoir (Montpellier)

Soirée de soutien au collectif Working Class Hérault

Présentation du collectif, discussion autour des outils d'autodéfense de classe : cartographie sociale et caisse de grève.
Apéro - Musique - Infokiosque.
Venez nombreuses et nombreux nous rencontrer dans un cadre convivial vendredi 23 juin à partir de 19h30 au Barricade, 14 rue Aristide Ollivier, quatier Gare de Montpellier.

Le Pressoir (Montpellier)

Contre Macron et ses ordonnances — vers un Front social 34

Le Front Social est une coordination composée de syndicats, associations, collectifs, automédias, mais aussi de militantEs femmes et hommes construisant la convergence, le débordement des luttes et la riposte aux politiques libérales de Macron.

  • Assemblée samedi 17 juin à 18h à l'Utopia003 42 rue Proudhon, quartier Beaux-Arts à Montpellier. Arrêt de tram Louis Blanc l. 1 et 4.
  • Rassemblement/Manif 19 juin - 19h – place de la Comédie à Montpellier
Le Pressoir (Montpellier)

Création d’une assemblée pour un front social à Montpellier

À Montpellier, une trentaine de personnes s'est réunie et a décidé de créer une assemblée à la fois ouverte aux personnes et aux organisations.

A venir :
- Rassemblement de soutien à Richard Abauzit le 15 juin à 13h au tribunal correctionnel (place Pierre Flotte)
- Rassemblement de soutien à 3 militantEs de BDS France 34 le 15 juin à 14h30 devant le commissariat (206 rue du Comte de Melgueil)
- Débat sur le code du travail le 16 juin à 20h à l'espace Pitot Mirouze
- Front Social 34 - Assemblée pour les luttes, ouvert à toutes et à tous, le 17 juin 18h à l'Utopia003 "Le Paquebot"
- Rassemblement / Manifestation pour un Front Social le 19 juin à 19h place de la Comédie.
Le Pressoir (Montpellier)

Montpellier : conférence-débat — Misère de la politique

Venez débattre, vendredi 9 juin à 20h au salon du Belvédère, en haut du Palais des Congrès du Corum, en présence d'un des éditeurs. Arrêt de tram Corum l. 1, 2 et 4. "La politique et l'économie : deux faces d'une même pièce" - avec Clément Homs, autour de sa contribution dans Misère de la politique (éditions Divergences, 2017).

Le Pressoir (Montpellier)

Réunion du collectif Working Class Hérault

L'objectif de départ est de développer des outils concrets de lutte, autonomes, avec comme point de départ l'autodéfense et la solidarité de classe. Nous vous attendons le vendredi 26 mai à 18h30 au Barricade, 14 rue Aristide Ollivier, quartier Gare de Montpellier.