Manif-est (Nancy)

Le couronnement du roy

Crénom d'un chien, j'y comprends rien. Pas un Arabe, pas un Noir, très peu de relous, encore moins de femmes voilées ou de barbus menaçants… et pourtant des scores toujours plus astronomiques du Front national dans nos petits villages de la campagne profonde !

Manif-est (Nancy)

Relents d’égouts #3

Rubrique consacrée à l'actualité des conspis, des confus et d'autres cons… faisant, directement ou indirectement, le jeu de l'extrême droite.

Manif-est (Nancy)

Communiqué : Vote illégitime, débâcle juridique, escalade policière : l’inexorable fuite en avant de Cigéo !

Village en état de siège pour le vote du conseil municipal de Mandres la semaine passée, manifestation des 300000 pas à St Dizier sous haute surveillance, hélicoptère en rase-motte au-dessus de Bure hier, gendarmes mobiles déployés avec casques et boucliers devant le sud du Bois Lejuc ce matin : on ne peut pas dire que la préfecture et l'Andra jouent la carte de la désescalade !

Manif-est (Nancy)

Jeunes chiens, vieux tours...

Macron a des idées de vieux cons. Il a beau être jeune (pas tant que ça quand même), il a beau avoir fait des études brillantes (pas si brillantes qu'il le laisse entendre), il radote les mêmes vieilles idées rances que Giscard, Thatcher, Rocard et Chérèque père et fils.

Manif-est (Nancy)

Macron, les Tati ne te disent pas merci !

« Ma Tante » et Tati : quand on est pauvre, il y a des institutions qui arrangent les moments délicats et facilitent la vie de tous les jours. Avec le mont-de-piété et le magasin à petits prix, le quotidien des fauché-e-s prend quelques couleurs.

Manif-est (Nancy)

Retour sur le 20 mai à Saint Dizier

Journée jaune et bleue à Saint Dizier !
Au coeur d'un territoire nucléarisé, Saint Dizier, sous-préfecture de la Haute-Marne, accueillait le rassemblement anti-nucléaire "300000 pas vers Saint Dizier", ce samedi 20 mai 2017.

Manif-est (Nancy)

À Bure, si l’Andra réoccupe la forêt, on l’expulse !

Appel à converger en Meuse dés maintenant pour défendre le bois Lejuc !

Dans nos étranges contrées de Meuse, il semblerait que le temps soit devenu cyclique. La faute n'en est pas au réchauffement climatique, mais à des poussées saisonnières de fièvres autoritaires sur le bois Lejuc réoccupé depuis septembre 2016. Le 26 avril, au terme de moult péripéties judiciaires qui nous faisaient gagner du temps depuis décembre, le tribunal de Bar-le-Duc a finalement déclaré que les habitant-e-s du bois étaient expulsables sans délai. Et, le 18 mai, le conseil municipal de Mandres-en-Barrois va se réunir pour prendre une nouvelle délibération pour « régulariser » l'échange du bois. L'État et l'Andra contre-attaquent.

Manif-est (Nancy)

2e Festival du Bishnoï

Les opposants au projet Vinci d'une autoroute à péage sur Strasbourg (GCO) organisent leur deuxième festival-militant les 29 et 30 avril à Ernolsheim/Bruche (67)