Renversé (Suisse romande)

[Genève] Rassemblement pour Théo jeudi 23 février à 18h30

Le viol de Théo L. par la police dans la banlieue d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en France, alors qu'il protestait face à un énième contrôle policier, un énième contrôle au faciès, est un élément de plus démontrant la violence et le racisme d'Etat qui minent nos sociétés capitalistes.
Rassemblement devant le monument aux morts, derrière le consulat de France (Rue Jean-Sénebier 4).

Brest médias libres

[Brest] Rassemblement contre les violences d’Etat mercredi 22 février à 18h

Alors que le flic ayant violé Théo avec sa matraque a porté plainte pour violence sur agent dépositaire de l'autorité publique et rébellion (histoire de remettre en cause le comportement de sa victime, et justifier ses actes, stratégie habituelle des violeurs et de la police... ), parce que les viols accidentels et les "bavures tragiques" n'existent pas, qu'un détenu da la Maison d'Arrêt de Brest a probablement été tué par ses matons il y a à peine deux semaines, nous appelons à un rassemblement contre les violences d'État mercredi 22 février à 18h place de la Liberté.

Marseille Infos Autonomes

Marche à la mémoire d’Ibrahim Ali

22 ans après l'assassinat de Ibrahim Ali, âgé de 17 ans, par des colleurs d'affiches du FN, le Collectif Ibrahim Ali vous invite à lui rendre hommage lors d'une marche à sa mémoire le mardi 21 février 2017.
RDVaux Quatre Chemins des Aygalades, 13015

Iaata.info (Toulouse)

On achève bien les mineur·es isolé·es étranger·es

L'Etat français a un problème avec les mineur·es isolé·es étranger·es. Avant d'être des étranger·es, ce sont des mineur·es, à ce titre protégé·es par la Convention internationale des droits de l'enfant que la France a promulguée il y a maintenant 28 ans. Alors, pour faire de ces enfants des sans-papiers comme les autres, l'Etat n'hésite pas, depuis juillet dernier, à les enfermer dans des centres, les DDAEOMIE, où des éducateur·ices zélé·es ont pour mission de déclarer majeur·es au moins 80% d'entre elleux. Et pour cela, toutes les méthodes sont bonnes : interrogatoires, menaces, humiliations, comptage de dents, test osseux... Si bien que ces jeunes, qui ont survécu à l'enfer de la traversée, deviennent en France des candidat-es au suicide. Jean, 16 ans, originaire du Cameroun, a accepté de témoigner.

Reimsmediaslibres (Reims)

Compte-Rendu du procès des supporters bastiais

Ce jeudi 16 février, la cour d'appel jugeait les faits qui ont eu lieu un an avant à la fin du match Reims - Bastia. A la suite de la rencontre, la police avait agressé une dizaine de bastiais causant la perte d'un œil d'un entre eux et des ITT de plus de huit jours pour la plupart. Pourtant, ce n'était pas les policiers qui étaient jugés hier mais bien les supporters. Retour sur un procès emblématique des violences policières.

Paris-luttes.info (Paris)

[Appel] Révolte pour Théo

Construire un rapport de force contre la récupération, appel à rassemblement à 15h, samedi 18 février, place de la République.

  • 20h Tout le monde s'est dipersé, mais des flics équipées poireautent toujours dans la rue à Belleville et Ménilmontant (une vingtaine de camions en tout)
  • 16h : Après une heure d'interv citoyennistes, plus celle d'Amal Bentoussi imposée à la tribune par les gens, appel à la dispersion, peu suivi. Quelques caillassages de keufs et gazages jusqu'à 17h30, puis les gens bougent vers le rencard 18h Belleville, où 200 personnes feront une courte sauvage
Le Pressoir (Montpellier)

Montpellier : pour Théo & toutes les victimes de la police

Dans l'après-midi du 2 février, Théo est violé et passé à tabac par la police d'Aulnay. Suite à ça, une déchirure de 10cm lui a été diagnostiquée, il a dû être opéré et porte maintenant une « poche » gastrique. L'IGPN (la police des polices) dénie la qualification de viol et parle d'une introduction accidentelle, alors que c'est en soi impossible. C'est toute l'institution policière qui est mouillée dans cette affaire, ainsi que la justice qui préfère condamner rapidement des « jeunes » qui se sont révoltés tout en laissant les policiers auteurs des faits en liberté.

Retrouvons-nous nombreux et nombreuses pour montrer notre solidarité avec les habitant-es des quartiers populaires et avec Théo, contre la hagra, samedi 18 février à 14h, arrêt de tram Sait-Paul, quartier de la Paillade.

Marseille Infos Autonomes

Marseille ingouvernable

Pour s'organiser contre les élections à venir, rendez-vous à Manifesten le 18 février dès 18 heures.
2017 sera une année décisive, marquée par un climat politique confus et organisé autour des idées de l'extrême droite : racisme et austérité, nationalisme et sécurité. L'élection présidentielle est la garantie de conserver les privilèges pour les élus de la V république, et aussi de leurs nombreux complices, tous classés parmi les plus grandes fortunes.