Le Pressoir (Montpellier)

[Rennes] Il était une fois dans l’ouest

Récit & analyse du procès du chef de la BAC rennaise. Jeudi 20 juillet au soir comparaissait sur le banc des accusés le n°1 de la Brigade Anti-Criminalité rennaise, le Major Philippe Jouan.
À la suite d'une enquête préliminaire menée pour des faits ayant eu lieu le 7 mai dernier, le tribunal correctionnel a été saisi par le procureur de la République pour les charges de violences PAR agent dépositaire de l'autorité publique, faux en écriture publique et dénonciation calomnieuse.

Le Pressoir (Montpellier)

Mais que fait la préfecture ?

À Montpellier, six Soudanais en procédure « Dublin » se sont vus remettre ce 18 juillet, à la Préfecture de l'Hérault, un arrêté d'assignation à résidence. Ces jeunes hommes hébergés au CAO – Centre d'accueil et d'orientation – de Montpellier devront désormais « pointer » tous les jours de la semaine à l'Hôtel de police « munis de leurs effets personnels ». Ces six demandeurs d'asile vont devoir, chaque jour ouvrable, marcher depuis le CAO jusqu'à l'Hôtel de Police, donc faire plus de 30mn de trajet, pour se présenter à 16h au 256 de la rue du Comte de Melgueil – avec leur baluchon, sous la chaleur !

Le Pressoir (Montpellier)

Jurisprudences en action : relaxe des charges de refus de prélèvements d’empreintes et d’ADN

Bonne nouvelle dans la lutte contre la répression :
Récemment à Rennes, un camarade a été relaxé de toutes les charges portées contre lui, et notamment celles concernant son refus de prélèvement d'empreintes et d'ADN. Son avocat a fait valoir les dernières décisions du Conseil Constitutionnel et de la Cour Européenne des Droits de l'Homme en la matière.
Ces nouvelles jurisprudences vont rendre difficile la tâche des procureurs et des policiers pour renforcer "la répression de basse-intensité" contre le mouvement social.

Le Pressoir (Montpellier)

L’air des cimes

Bulletin n° 2 du Collectif des antifascistes des Hauts-Cantons.

Inquiets de voir progresser l'extrême droite, en expansion dans nos montagnes (Brigandes, Rodolphe Crevelle, FN, proximité de Béziers, Ligue du Midi), nous avons créé localement un collectif des antifascistes. Si vous vous sentez concerné, inquiet comme nous, ou avec envie de discuter, ou de répondre à un des textes de notre bulletin, ou d'en écrire un, ou des choses à raconter à ce sujet, rejoignez-nous et/ou contactez-nous par mail, adresse : collectifdesantifascistesdeshautscantons@orange.fr

Le Pressoir (Montpellier)

Un assassinat politique

Texte en soutien à Jann-Marc Rouillan, écrit par un local. Jann-Marc Rouillan a été condamné pour apologie du terrorisme, mercredi 7 septembre 2016, à huit mois de prison, pour avoir dans un entretien au mensuel marseillais Le Ravi, donné un point de vue sur les auteurs des attentats de novembre, comme l'ont fait tous les chroniqueurs, responsable politiques et comme tout le monde en fait… Sauf que Rouillan a lui été poursuivi pour apologie du terrorisme. Il se pourvoit en cassation.

La solidarité c'est aussi participer aux frais des camarades, voici donc une caisse virtuelle.

Le Pressoir (Montpellier)

[Vidéo] " La police bolivienne demande plusieurs milliers de dollars pour libérer des manifestantes féministes "

Lors de la 3ème rencontre d'« Aquélares subversiA » le 7 juillet 2017 dans la ville de Cochabamba, des femmes et des filles venues de Bolivie, Pérou, Équateur, Argentine, Chili, Colombie, Mexique, USA, Italie ont appelé à une grande « Marche des femmes pour la vie, le corps, le territoire et la dignité ». Cette marche dénonçait la violence patriarcale et les féminicides. Cette manifestation a été violemment réprimée par la police bolivienne. 4 copines ont été arrêtées, frappées et insultées.

La police bolivienne demande plusieurs milliers de dollars pour libérer les manifestantes féministes qui dénonçaient entre autre l'impunité des viols commis par les policiers.

Mise à jour du 16 juillet : soirée de soutien aux copines féministes arrêtées en Bolivie. Toute l'après-midi du vendredi 28 juillet, à partir de 14h à l'Utopia, 42 rue Prudhon, quartier Beaux-Arts de Montpellier. Lisez le Programme dans l'article

Le Pressoir (Montpellier)

[Vidéo] Inscriptions à l’université Paul Valéry : plusieurs milliers d’étudiant.es laissé.es sur le carreau

La direction de l'université sacrifie volontairement toute une génération sur l'autel de l'élitisme.

« Cette année, le double effet conjugué de la mise en place de la sélection en Master et de la pratique du tirage au sort Licence va laisser de nombreux étudiant.es sans possibilité d'inscription à la rentrée de septembre. »

Le Pressoir (Montpellier)

Loi Veil : la commémoration d’une histoire sans lutte

Dans le flot unanime des hommages faits à Simone Veil morte il y a peu, cet article critique la figure unique de celle qui a porté le projet de loi à l'assemblée nationale en 1975, cachant la forêt de militant·e·s qui ont oeuvré dans le même sens en luttant avant et après cette loi. Écrit par Elsa Desmoulins et publié dans la revue Nouvelles Questions Féministes en février 2015 à l'occasion des 40 ans de commémoration.

Le Pressoir (Montpellier)

Nouvelle attaque de la Ligue du Midi

Alors que dans le 06 un élu FN (Laurent Bettati) attaque en justice l'association Roya-Citoyenne pour qu'elle soit dissoute (audience le 18 juillet), dans l'Herault un groupe d'identitaires (Ligue du Midi), dont certains membres ont déjà été condamnés pour port d'armes, injures racistes et saluts nazis, vient de saccager les locaux d'une association qui s'occupe de l'accueil des mineurs isolés (Réseau d'Accueil et d'Insertion de l'Hérault). Descriptif repris de Citoyens Solidaires 06.

Le Pressoir (Montpellier)

Rassemblement contre Macron, ses lois et ses ordonnances

Mardi 27 juin, 14h et quelques, il fait très chaud, il n'y a pas de vent, le soleil brûle, bienvenue à Montpellier en presque canicule. Je rejoins des camarades du front social 34 (voir page fb). Ces dernier·e·s appellent à rejoindre le rassemblement de la CGT, dans un souci d'unité contre les futures lois Macron (loi travail 2, etc.). Mais aussi parce que nous sommes tous et toutes des prolos qui luttons contre les patrons !

Prochaine AG du Front Social 34 samedi 8 juillet, 19h à l'Utopia, 42 rue Proudhon (quartier Beaux-Arts, arrêt de tram Louis Blanc l. 1 et 4)

Le Pressoir (Montpellier)

Quelles seront les premières attaques de Macron ?

Après avoir détaillé ses actions passées qui nous en disent déjà beaucoup sur ses ambitions, essayons un peu de voir l'avenir. Avoir des dons divinatoires n'est pas réellement nécessaire puisque Macron a déjà donné les grandes lignes de sa future politique. Il a même déjà annoncé quelles réformes contre les prolos il allait lancer en premier. Et au fur et à mesure de ses interviews, on peut voir les détails de ces différents projets de loi qui commencent à se dessiner.